Comment enlever la mousse avec un nettoyeur haute pression ?

L’hiver approche et avec lui, son lot d’humidité. Les conditions idéales pour le développement de la mousse. Et celle-ci se développe un peu partout, que ce soit sur les terrasses, les dallages, les toitures ou les interstices des murs en brique.

Son développement est très rapide, et la mousse s’avère très vite envahissante. Le printemps revenant, l’envie de faire un bon nettoyage nous prend. Mousse, lichen ou algues, comment supprimer toutes ces moisissures ? Leur nettoyage peut très vite s’avérer compliqué, et il existe diverses solutions, que nous allons détailler, et notamment l’utilisation d’un nettoyeur haute pression.

Pourquoi enlever la mousse ?

Glissante pour certains, esthétique pour d’autres, la mousse fait toujours débat. Cependant, pour favoriser la longévité de vos surfaces, il est préférable de les nettoyer et de se débarrasser de ces moisissures vertes. Que ce soit un mur de briques, une terrasse, un muret ou du bitume, une surface bien entretenue est toujours plus résistante aux éléments extérieurs comme la pluie, le soleil ou le vent.

Il est donc primordial de se débarrasser des mousses, lichens et autres moisissures. Pour les murs et toitures, cela permet également d’éviter des fissures et donc de potentielles fuites. Et pour les surfaces, que ce soient les murs ou terrasses, vous éviterez une décoloration tournant vers le verdâtre.

Autrement dit, enlever les mousses est un aspect pratique, mais également esthétique.

Enlever mousse nettoyeur haute pression

Comment enlever la mousse avec un nettoyeur haute pression ?

Le meilleur moyen pour traiter les mousses et moisissures, c’est d’utiliser la pression de l’eau. Grâce à un nettoyeur à haute pression et de l’eau chaude, vous enlèverez toute saleté et autre lichen. Le NHP vous permettra de désincruster en profondeur les salissures, dans les rainures, joints et interstices, même les plus petits.

Précautions d’emploi

La meilleure saison pour effectuer le grand nettoyage est le printemps. En effet, la saison hivernale est la plus propice au développement des mousses et lichens. Même si le retour des beaux jours est toujours plus propice aux travaux extérieurs, on privilégiera une journée sans pluie, ni vent, et aux températures extérieures clémentes. En effet, la projection d’eau chaude pourrait provoquer un risque de choc thermique, et donc une dégradation de la surface.

Mais il est également nécessaire de s’équiper pour se protéger. Nous vous conseillons ces équipements :

  • Une paire de gants épais et imperméables
  • Une paire de chaussures ou de bottes de sécurité, étanches également
  • Des lunettes de protection, ou une visière de protection si vous portez des lunettes
  • Une combinaison ou une sur-blouse pour protéger vos vêtements des projections

Eliminer les gros déchets

Commencer par enlever le plus gros des saletés qui sont présentes sur la surface à nettoyer. Il s’agit bien souvent de feuilles sèches et de brindilles. Avec un souffleur ou tout simplement un balai, cela permet de faire place nette rapidement et repérer les emplacements où est présent la mousse.

Nettoyer les joints

Maintenant que vous y voyez plus clair, nous allons pouvoir nous occuper des joints. Si ces derniers sont remplis de graviers ou de sable, on privilégiera une brosse métallique dans ce cas.

En présence de joints ouverts, on utilisera le nettoyeur haute pression. On pourra ôter à la main les mauvaises herbes qui s’y trouvent pour éviter que les racines ne soulèvent le revêtement. En utilisant un nettoyeur haute pression du type Karcher K3 Full Control (voir notre avis), vous pourrez facilement enlever la mousse sur votre terrasse, bitume ou même toiture.

L’avantage du nettoyeur haute pression est qu’il enlève la mousse et les mauvaises herbes, mais pas seulement. Il empêche leurs repousses également, en expulsant les graines grâce à la puissance du jet d’eau. Le risque de croissance des mauvaises herbes est donc diminuée.

Karcher K5 Compact avis

Nettoyer la surface

Pour une parfaite efficacité, on commencera avec une faible pression, et on positionnera la lance à environ 30-40 centimètres de la surface contenant les mousses. Si ce n’est pas suffisant, on augmentera progressivement la puissance jusqu’à obtenir le résultat, et la disparition de la mousse. Il ne reste alors plus qu’à faire des allers-retours sans se précipiter, que ce soit sur la terrasse, le muret, la toiture ou le bitume que vous traitez.

Et si vous voulez un résultat encore plus performant, vous pouvez utiliser la rotabuse. Supprimer la mousse n’en sera que plus facile et plus confortable.

On pourra avoir recours à un détergent, et plus particulièrement un anti-mousse. On choisira de préférence un anti-mousse respectueux de l’environnement. Son action fongicide est efficace sur tout type de micro-organismes (mousse, suie, moisissures, poussière incrustée, …)

Il suffit alors de remplir le réservoir du Karcher avec le nettoyant anti-mousse et de la pulvériser sur la surface.

On sera vigilant à ne pas utiliser de pesticides. Ces derniers sont prohibés par la loi et sont responsables de la pollution des eaux souterraines.

Autres solutions pour enlever la mousse

Si le nettoyeur haute pression est la solution par excellence pour enlever la mousse des surfaces, il existe d’autres astuces. Faisons le point sur ces alternatives pour enlever la mousse verte et le lichen.

Le bicarbonate de soude

Solution miracle pour à peu près tout, le bicarbonate de soude est de nouveau une bonne méthode. Ici, rien de bien compliqué, il suffit de vous munir d’un seau. Vous le remplissez d’eau, puis vous ajouter deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude par litre d’eau. Mélanger bien le tout, afin que le bicarbonate de soude se dilue totalement.

Il ne reste plus qu’à asperger la surface que vous souhaitez traiter avec cette solution. Ensuite, il faut frotter avec un balai brosse ou une brosse à poil, pour faire partir les mousses et moisissures. Une fois que vous avez fini, pensez à bien rincer à l’eau clair, afin de faire partir toute la mousse et avoir une surface parfaitement propre.

Cette solution est très simple et économique. En revanche, elle est un peu longue et fastidieuse.

L’eau amidonnée

Autre astuce de grand-mère, l’eau amidonnée. En effet, l’amidon est un excellent nettoyant. Pour obtenir cette solution, rien de plus simple, il suffit de récupérer l’eau de cuisson des pâtes, des pommes de terre ou du riz. Et pour une meilleure efficacité, on ajoutera une grosse pincée de sel (si ce n’est pas déjà le cas) dans l’eau de cuisson.

Il suffit ensuite de verser l’eau chaude amidonnée sur la surface avec la mousse, d’attendre quelques minutes et de rincer à l’eau claire. Le résultat devrait vous surprendre.

Là encore, il s’agit d’une solution économique et simple, mais exhaustive et longue à mettre en oeuvre. Autre inconvénient, il faudra utiliser cette technique l’été, pour éviter un trop grand choc thermique et ne pas endommager votre surface ou terrasse.

Le vinaigre blanc

Bien connu pour aider à détartrer, le vinaigre blanc est également un excellent anti-mousse. Comme pour le bicarbonate de soude, on le mélangera à de l’eau, dans un sceau ou un arrosoir. Pour un litre de vinaigre blanc, on ajoutera un demi-litre d’eau claire. Il ne reste alors plus qu’à appliquer cette mixture sur les surfaces infestées par la mousse ou le lichen.

On utilisera de préférence cette solution par jours chauds pour une meilleure imprégnation, et donc une meilleure efficacité. Il faudra attendre ensuite une journée environ, puis rincer abondamment les surfaces avec de l’eau claire.

Une nouvelle fois, c’est une solution simple et économique, mais longue et fastidieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.